Nos prochaines formations

L’importance d’un pitch réussi

 

La première occasion de faire bonne impression

Le pitch est probablement l’exercice de communication le plus connu, mais non pas le plus simple. Il s’agit d’une présentation brève et percutante d’un projet, d’un produit, d’une solution ou de soi-même, avec pour but de convaincre en seulement quelques secondes voire quelques minutes. Si le terme est apparu au grand public avec l’émergence de l’univers des startups, tout le monde, quel que soit le contexte, peut être amené un jour à pitcher, et les objectifs restent les mêmes :

  • Marquer les esprits
  • Attirer l’attention de son interlocuteur
  • Engager une discussion autour son projet
  • Donner envie d’en savoir plus
  • Convaincre et persuader
  • Donner confiance en soi et en son projet

Tant d’objectifs à atteindre en un laps de temps restreint. Il est donc crucial de préparer en amont son pitch et d’utiliser des éléments de langage efficaces.

Posez-vous les bonnes questions

Afin de réussir un pitch, il est essentiel de définir le bon angle de communication et la bonne stratégie. Des questions doivent alors se poser, notamment pour vous permettre de définir le bon pitch à préparer :

  • Quel est son but final ?
  • Qui est mon audience ?
  • De combien de temps est-ce que je dispose ?
  • Dans quel contexte vais-je faire mon pitch ?

Suite à ces questions, vous pourrez définir très clairement votre angle de communication et le type de pitch à délivrer : pitch commercial, pitch corporate, pitch investisseur…

Racontez votre histoire

Réussir son pitch, c’est aussi raconter une histoire. Son histoire. Fédérer ses interlocuteurs autour de son pitch et leur faire ressentir des émotions est un excellent moyen de les séduire avec un pitch différentiant. Puiser dans votre vécu permet de partager votre vision, en inscrivant dans le réel vos ambitions et vos objectifs. Trouvez des histoires révélatrices et inspirantes dans :

  • Les origines de votre idée,
  • Une réussite client ;
  • Une success story avec votre équipe ;
  • Toute anecdote illustrant vos ambitions.

Une bonne histoire est inoubliable. Gravez vos pitchs dans l’esprit de vos interlocuteurs.

Maîtrisez votre pitch à l’oral

Le format et la durée d’un pitch peuvent différer en fonction du contexte, de l’événement et des objectifs. Mais qu’ils soient de 45 secondes, 2 minutes ou 10 minutes, il est essentiel de le préparer et de le répéter afin de maîtriser sa prestation.

  • Maîtrisez votre voix : Par définition, le pitch est limité par le temps, parfois même à quelques secondes. Il est donc très simple de tomber dans l’urgence et la précipitation, notamment dans sa prise de parole et sa diction. Mais il s’agit d’une erreur. Pour réussir votre pitch, apprenez à maîtriser votre temps, votre voix et à exprimer distinctement chaque mot de votre intervention.
  • Adoptez la bonne posture : Lors de votre pitch, vous devez sembler confiant et solide, afin de convaincre et persuader votre audience. Pour cela, adoptez la bonne posture, maîtrisez votre gestuelle et éliminez au maximum vos gestes parasites. Il est naturel d’être anxieux face à l’enjeu, mais vos interlocuteurs n’ont pas besoin de le savoir.
  • Soyez passionné : personne ne se passionnera pour votre projet si vous-même n’en êtes pas convaincu vous-même. N’ayez pas peur d’exprimer votre passion et votre enthousiasme.
Contactez-nous

ut Nullam efficitur. dolor. Lorem Curabitur ipsum tempus mattis